PALAIS DE JUSTICE, Limoges

Limoges

 

Following a rigorous composition, the courtrooms lead on to the waiting hall, spine of the project, opening on to the Place Winston Churchill.

 

On one hand, the solemnity of the building asserts itself by the implementation of a square in continuity of the waiting hall. On the other hand, the value of protection of the Justice is marked by the position of the porticoes which shelter the reception and the site. This series of 77 arches form a base which supports the premises of the various entities of the Courthouse. The waiting hall is the spine of the project. The arches allow to control the side views while giving a wide legibility of the place onto the city. The administrative premises are situated over the volume housing the courtrooms and the waiting hall. On the lower part of the plot a garden is created introducing vegetation to the heart of the project and to create a space of transition with the neighbour's gardens.

 

With reference to the symbolic of the courthouse, our proposition joins solemnity and openness. The presence of arches establishes a solid frame carrying the institution's premises. These openings create views to the garden and the sky, which symbolically “an opening” and all together gives a soothing vision to the users of the Courthouse. The aim of the project is to calm the tensions with means of architecture and landscape architecture. 

 

D’une grande rigueur de composition, notre bâtiment s’organise autour de l’axe de la salle des pas perdus qui distribue les salles d’audience et s’ouvre sur la place Winston Churchill.

 

D’une part, la solennité de l’édifice s'affirme par la mise en place d’un parvis en continuité de la salle des pas perdus. D’autre part, la valeur de protection de la Justice se marque par la mise en œuvre des portiques qui protègent l'accueil et le site. Cet ensemble de 77 arcades constitue un socle qui porte le corps des locaux abritant les différentes entités du Palais de Justice.La salle des pas perdus s’inscrit dans la profondeur de la parcelle, elle est l’épine dorsale du projet. Les arcades permettent de contrôler les vues latérales tout en donnant une large lisibilité du lieu sur la ville.L’ensemble des locaux administratifs vient prendre place sur le volume des salles d’audiences et de la salle des pas perdus. En contre-bas de la parcelle est créé un jardin qui permet de végétaliser le cœur de l’îlot et de créer un espace de transition avec les fonds des jardins en limites mitoyennes.

 

Au niveau de la symbolique de la Justice, notre proposition s’inscrit dans une volonté de solennité et d’ouverture. La présence des arcades constitue un cadre solide portant les espaces de l’institution. Ces ouvertures qui laissent passer la vue sur le jardin et le ciel sont aussi symboliquement «une perspective ouverte» aux utilisateurs du Palais. Le jardin qui longe la salle des pas perdus permet de donner une vision apaisante aux publics souvent soucieux et stressés qui fréquentent le lieu. Cette volonté de calmer les tensions est à tous les niveaux ce que recherche notre projet avec les moyens de l’architecture et du paysage.

 

 

 

architects

Anne-Françoise Jumeau + Emmanuelle Marin + David Trottin / PERIPHERIQUES ARCHITECTES

project manager(s)

Julie-Laure Anthonioz

assistants

C.Oiry, E.Murphy, A.Jeannot, M.Kovalska, G.Motta

BET TCE, HQE: EGIS Bâtiment Centre-Ouest, agence Tours
Images de synthèse: Autre Image
Maquettiste: Alpha Volume

client

APIJ: Agence Publique pour l'Immobilier de la Justice

Public Agency for Justice Real Estate

program

New Law Court of Limoges, including the followings: Country Court, Magistrates Court, Commercial Court.

area

7 625 m² SHON (net floor area)

location

Place Winston Churchill, Limoges (87), France